Skip to main content
Retour
Chlorure d'hydrogène
Cliquez et faites tourner la molécule 3D
Chlorure d'hydrogène
Cliquez et faites tourner la molécule 3D
HCl
Chlorure d'hydrogène

Propriétés Physiques

En phase solide (gris), liquide (bleu) et vapeur (blanc) et le long des courbes d'équilibre

  • Propriétés générales
  • Phase solide
  • Phase Liquide
  • Phase Gazeuse
(P)
log(P)
Télécharger
  • Masse molaire
    36,461
    g/mol
  • Teneur dans l'air sec
    /

Point critique

  • Température
    51,5
    °C
    124,7 °F 324,65 K
  • Pression
    83,1
    bar
    8,31E6 pa 1205,2631 lbf/in2 82,0133 Atm 8310 Kpa 6,233E4 mmHg
  • Masse volumique
    450,14
    kg/m³
    28,1013 lb/ft³

Point triple

  • Température
    - 114,18
    °C
    - 173,524 °F 158,97 K
  • Pression
    1,3522E-1
    bar
    1,3522E4 pa 1,9612 lbf/in2 1,3345E-1 Atm 13,5219 Kpa 101,4229 mmHg
Pression 1,013 bar
  • Point de fusion
    - 114,18
    °C
    - 173,524 °F 158,97 K
  • Chaleur latente de fusion (au point de fusion)
    54,853
    kJ/kg
    23,5984 Btu/lb 13,1102 kcal/kg
  • Masse volumique de la phase solide
    /
Pression 1,013 bar
  • Masse volumique de la phase liquide (au point d'ébullition)
    1192,98
    kg/m³
    74,4751 lb/ft³
  • Point d'ébullition
    - 85
    °C
    - 121 °F 188,15 K
  • Chaleur latente de vaporisation (au point d'ébullition)
    448,87
    kJ/kg
    193,1089 Btu/lb 107,2825 kcal/kg
Pression1,013barTempérature
  • Facteur de compressibilité Z
    /
    /
    /
  • Rapport γ=Cp/Cv
    /
    /
    /
  • Viscosité dynamique
    1,3405E-4
    Po
    13,4051 µPa.s 1,3405E-5 PA.S 9,0078E-6 lb/ft/s
    1,4164E-4
    Po
    14,1639 µPa.s 1,4164E-5 PA.S 9,5177E-6 lb/ft/s
    1,4666E-4
    Po
    14,6655 µPa.s 1,4666E-5 PA.S 9,8548E-6 lb/ft/s
  • Densité de la phase gaz au point d'ébullition
    /
    /
    /
  • Densité de la phase gaz
    /
    /
    /
  • Chaleur spécifique à pression constante Cp
    /
    /
    /
  • Chaleur spécifique à volume constant Cv
    /
    /
    /
  • Equivalent gaz/liquide (au point d'ébullition)
    /
    764,73
    mol/mol
    764,73
    mol/mol
  • Solubilité dans l'eau
    /
    /
    /
  • Densité
    1,27
    1,27
    1,27
  • Volume spécifique
    /
    /
    /
  • Conductivité thermique
    13,158
    mW/m∙K
    7,6076E-3 Btu/ft/h/°F 1,1321E-1 cal/hour∙cm∙°C 3,1448E-5 cal/s∙cm∙°C 1,3158E-2 W/(m∙K)
    13,924
    mW/m∙K
    8,0505E-3 Btu/ft/h/°F 1,1981E-1 cal/hour∙cm∙°C 3,3279E-5 cal/s∙cm∙°C 1,3924E-2 W/(m∙K)
    14,43
    mW/m∙K
    8,3431E-3 Btu/ft/h/°F 1,2416E-1 cal/hour∙cm∙°C 3,4489E-5 cal/s∙cm∙°C 1,443E-2 W/(m∙K)
  • Pression de vapeur saturante
    25,6287
    bar
    2,5629E6 pa 371,7127 lbf/in2 25,2936 Atm 2562,87 Kpa 1,9223E4 mmHg
    37,3556
    bar
    3,7356E6 pa 541,797 lbf/in2 36,8671 Atm 3735,56 Kpa 2,8019E4 mmHg
    47,2216
    bar
    4,7222E6 pa 684,8911 lbf/in2 46,6041 Atm 4722,16 Kpa 3,5419E4 mmHg
HCl
Chlorure d'hydrogène

Volumes Gaz / Liquide

Calculez le volume ou la masse d'une quantité de gaz ou de liquide

Phase Liquide

Au point d'ébullition à 1,013 bar

m3(Volume)
kg(Masse)

Phase Gazeuse

à 1,013 bar et au point d'ébullition

m3(Volume)
kg(Masse)
HCl
Chlorure d'hydrogène

Applications

Des exemples d'utilisations de la molécule dans l'industrie et la santé

Chimie

L'industrie chimique utilise le chlorure d'hydrogène pour produire une grande variété de composés organiques chlorés. Les métaux chlorés (par ex. les chlorures d'aluminium ou de silicium) sont produits à partir du chlorure d'hydrogène.

Chimie

Laboratoires et Centre de Recherche

Le chlorure d'hydrogène est utilisé dans les mélanges gazeux d'étalonnage pour le contrôle des rejets gazeux.

Laboratoires et Centre de Recherche

Fabrication métallique

Les procédés d'hydrométallurgie utilisent le chlorure d'hydrogène afin d'améliorer le coefficient de séparation des minerais. Il peut également être utilisé dans les procédés de galvanisation à chaud.

Fabrication métallique

Autre

Mélangé au xénon dans les lasers à excimère, le chlorure d'hydrogène peut produire des longueurs d'ondes qui varient selon les conditions d'utilisation.

Composants électroniques

Dans la fabrication des semi-conducteurs, le chlorure d'hydrogène est utilisé pour la gravure d'oxyde natif, le nettoyage des réacteurs de dépôt chimique en phase vapeur (CVD) ou comme absorbeur d'humidité.

Composants électroniques
HCl
Chlorure d'hydrogène

Sécurité & Compatibilité

Informations nécessaires à l'utilisation de la molécule

  • Risques majeurs
  • Compatibilité matériaux
  • GHS04
    Gaz sous pression
  • GHS05
    Corrosif
  • GHS06
    Toxique ou mortel

Seuil de toxicité

  • VME
    /
  • VLE
    5
    ppm
    ou 7,5
    mg/m3
  • ILV-8h
    5
    ppm
    ou 8
    mg/m3
  • ILV 15mn
    10
    ppm
    ou 15
    mg/m3
  • TLV-TWA (USA)
    /
  • TLV-STEL (USA)
    /

Odeur

Acre et suffocante

Métaux

  • Aluminium
    Non recommandé
  • Laiton
    Non recommandé
  • Alliage de Nickel
    Satisfaisant
  • Cuivre
    Satisfaisant
  • Aciers ferritiques
    Satisfaisant
  • Aciers inoxydables
    Satisfaisant
  • Zinc
    Pas de données
  • Titane
    Pas de données

Plastiques

  • Polytétrafluoroéthylène
    Satisfaisant
  • Polychlorotrifluoroéthylène
    Satisfaisant
  • Polyvinylidène fluoride
    Satisfaisant
  • Polyvinyl chloride
    Satisfaisant
  • Ethylène tétrafluoroéthylène
    Satisfaisant
  • Polycarbonate
    Non recommandé
  • Polyamide
    Non recommandé
    perte de masse importante
  • Polypropylène
    Satisfaisant

Elastomères

  • Buthyl (isobutène- isoprène) rubber
    Non recommandé
    perte de masse importante
  • Nitrile rubber NBR
    Non recommandé
    perte de masse importante
  • Chloroprène
    Non recommandé
    perte de masse importante
  • Silicone
    Non recommandé
    perte de masse importante
  • Perfluoroélastomères
    Satisfaisant
  • Fluoroélastomères
    Satisfaisant
  • Néoprène
    Non recommandé
  • Polyuréthane
    Non recommandé
  • Ethylène-Propylène
    Satisfaisant

Lubrifiants

  • Huile de lubrification à base d'hydrocarbures
    Non recommandé
    contamination du matériau
  • Huile de lubrification à base de fluorocarbures
    Non recommandé
    contamination du matériau

Compatibilité avec les matériaux

Air Liquide a rassemblé ces informations sur les compatibilités des molécules avec les matériaux pour vous assister dans l’évaluation des produits à utiliser pour leur mise en œuvre. Ces données ont été obtenues à partir de sources qu’Air Liquide considère comme fiables (Normes internationales: Compatibilité des matériaux des bouteilles et des robinets avec les contenus gazeux;  ISO 11114-1 (March 2012), Part 2 - Non-metallic materials: ISO 11114-2 (April 2013). Toutefois les informations données ici doivent être utilisées avec beaucoup de précaution car elles ne couvrent pas toutes les conditions de concentration, de température, d’humidité, d’impuretés et de présence d’air.  Cette table peut être par exemple utilisée pour présélectionner des matériaux pour des utilisations à haute pression et à température ambiante. Cependant, des études et des tests plus poussés doivent être réalisés dans les conditions précises d’utilisation. Prenez contact avec une équipe Air Liquide dans votre région si vous avez besoin d'une prestation d'expertise.

HCl
Chlorure d'hydrogène

En savoir plus

Informations générales

En savoir plus

Joseph Priestley obtint du chlorure d’hydrogène pur en 1772 et, en 1818, Humphry Davy démontra qu'il est composé d’hydrogène et de chlore.