Skip to main content
Retour
1,1,2-Trichloro-1,2,2-trifluoroéthane
Cliquez et faites tourner la molécule 3D
1,1,2-Trichloro-1,2,2-trifluoroéthane
Cliquez et faites tourner la molécule 3D
C2F3Cl3
1,1,2-Trichloro-1,2,2-trifluoroéthane

Propriétés Physiques

En phase solide (gris), liquide (bleu) et vapeur (blanc) et le long des courbes d'équilibre

  • Propriétés générales
  • Phase solide
  • Phase Liquide
  • Phase Gazeuse
(P)
log(P)
Télécharger
  • Masse molaire
    187,376
    g/mol
  • Teneur dans l'air sec
    /

Point critique

  • Température
    214,1
    °C
    417,38 °F 487,25 K
  • Pression
    34,1
    bar
    3,41E6 pa 494,5785 lbf/in2 33,6541 Atm 3410 Kpa 2,5577E4 mmHg
  • Masse volumique
    576,54
    kg/m³
    35,9921 lb/ft³

Point triple

  • Température
    - 36,22
    °C
    - 33,196 °F 236,93 K
  • Pression
    1,852E-2
    bar
    1852 pa 2,6861E-1 lbf/in2 1,8278E-2 Atm 1,852 Kpa 13,8912 mmHg
Pression 1,013 bar
  • Point de fusion
    - 36,23
    °C
    - 33,214 °F 236,92 K
  • Chaleur latente de fusion (au point de fusion)
    13,166
    kJ/kg
    5,6642 Btu/lb 3,1467 kcal/kg
  • Masse volumique de la phase solide
    /
Pression 1,013 bar
  • Masse volumique de la phase liquide (au point d'ébullition)
    1508,179
    kg/m³
    94,1523 lb/ft³
  • Point d'ébullition
    47,59
    °C
    117,662 °F 320,74 K
  • Chaleur latente de vaporisation (au point d'ébullition)
    144,319
    kJ/kg
    62,0876 Btu/lb 34,4931 kcal/kg
Pression1,013barTempérature
  • Facteur de compressibilité Z
    /
    /
    /
  • Rapport γ=Cp/Cv
    /
    /
    /
  • Viscosité dynamique
    /
    /
    /
  • Densité de la phase gaz au point d'ébullition
    7,423
    kg/m³
    4,634E-1 lb/ft³
    7,423
    kg/m³
    4,634E-1 lb/ft³
    7,423
    kg/m³
    4,634E-1 lb/ft³
  • Densité de la phase gaz
    /
    /
    /
  • Chaleur spécifique à pression constante Cp
    /
    /
    /
  • Chaleur spécifique à volume constant Cv
    /
    /
    /
  • Equivalent gaz/liquide (au point d'ébullition)
    /
    /
    /
  • Solubilité dans l'eau
    /
    /
    /
  • Densité
    /
    /
    /
  • Volume spécifique
    /
    /
    /
  • Conductivité thermique
    /
    /
    /
  • Pression de vapeur saturante
    1,482E-1
    bar
    1,482E4 pa 2,1495 lbf/in2 1,4626E-1 Atm 14,82 Kpa 111,1594 mmHg
    2,944E-1
    bar
    2,944E4 pa 4,2699 lbf/in2 2,9055E-1 Atm 29,44 Kpa 220,8188 mmHg
    4,451E-1
    bar
    4,451E4 pa 6,4556 lbf/in2 4,3928E-1 Atm 44,51 Kpa 333,8534 mmHg
C2F3Cl3
1,1,2-Trichloro-1,2,2-trifluoroéthane

Volumes Gaz / Liquide

Calculez le volume ou la masse d'une quantité de gaz ou de liquide

Phase Liquide

Au point d'ébullition à 1,013 bar

m3(Volume)
kg(Masse)

Phase Gazeuse

à 1,013 bar et au point d'ébullition

m3(Volume)
kg(Masse)
C2F3Cl3
1,1,2-Trichloro-1,2,2-trifluoroéthane

Applications

Des exemples d'utilisations de la molécule dans l'industrie et la santé

Autre

Le 1,1,2-trichloro-1,2,2-trifluoréthane (R113) est un agent de refroidissement dans les climatiseurs et les réfrigérateurs. Il est éventuellement utilisé comme propulseur pour les aérosols ou comme agent de nettoyage pour les composants électroniques.

C2F3Cl3
1,1,2-Trichloro-1,2,2-trifluoroéthane

Sécurité & Compatibilité

Informations nécessaires à l'utilisation de la molécule

  • Risques majeurs
  • Compatibilité matériaux
  • GHS09
    Dangereux pour l'environnement aquatique

Odeur

Légèrement éthérée

Métaux

  • Aluminium
    Non recommandé
  • Laiton
    Satisfaisant
  • Alliage de Nickel
    Satisfaisant
  • Cuivre
    Satisfaisant
  • Aciers ferritiques
    Satisfaisant
  • Aciers inoxydables
    Satisfaisant
  • Zinc
    Non recommandé
  • Titane
    Pas de données

Plastiques

  • Polytétrafluoroéthylène
    Satisfaisant
  • Polychlorotrifluoroéthylène
    Acceptable
    gonflement important
  • Polyvinylidène fluoride
    Satisfaisant
  • Polyvinyl chloride
    Non recommandé
    perte de masse importante
  • Ethylène tétrafluoroéthylène
    Satisfaisant
  • Polycarbonate
    Non recommandé
  • Polyamide
    Acceptable
    perte de masse importante
  • Polypropylène
    Satisfaisant

Elastomères

  • Buthyl (isobutène- isoprène) rubber
    Non recommandé
    gonflement important
  • Nitrile rubber NBR
    Acceptable
    gonflement important
  • Chloroprène
    Acceptable
    gonflement important
  • Silicone
    Non recommandé
    gonflement important
  • Perfluoroélastomères
    Pas de données
  • Fluoroélastomères
    Acceptable
    gonflement important
  • Néoprène
    Satisfaisant
  • Polyuréthane
    Non recommandé
    gonflement important
  • Ethylène-Propylène
    Non recommandé
    gonflement important

Lubrifiants

  • Huile de lubrification à base d'hydrocarbures
    Non recommandé
    perte de masse importante
  • Huile de lubrification à base de fluorocarbures
    Non recommandé
    perte de masse importante

Compatibilité avec les matériaux

Air Liquide a rassemblé ces informations sur les compatibilités des molécules avec les matériaux pour vous assister dans l’évaluation des produits à utiliser pour leur mise en œuvre. Ces données ont été obtenues à partir de sources qu’Air Liquide considère comme fiables (Normes internationales: Compatibilité des matériaux des bouteilles et des robinets avec les contenus gazeux;  ISO 11114-1 (March 2012), Part 2 - Non-metallic materials: ISO 11114-2 (April 2013). Toutefois les informations données ici doivent être utilisées avec beaucoup de précaution car elles ne couvrent pas toutes les conditions de concentration, de température, d’humidité, d’impuretés et de présence d’air.  Cette table peut être par exemple utilisée pour présélectionner des matériaux pour des utilisations à haute pression et à température ambiante. Cependant, des études et des tests plus poussés doivent être réalisés dans les conditions précises d’utilisation. Prenez contact avec une équipe Air Liquide dans votre région si vous avez besoin d'une prestation d'expertise.

C2F3Cl3
1,1,2-Trichloro-1,2,2-trifluoroéthane

En savoir plus

Informations générales

En savoir plus

En raison de leur impact appauvrissant sur la couche d'ozone, la production des réfrigérants continue de baisser, conformément aux dispositions du protocole de Montréal. Leur utilisation est réglementée et ils sont progressivement remplacés.